LE FANZINE EQUIS

Pour commencer le mois de mars en toute beauté, je souhaiterais un roulement de tambour s’il vous plait pour accueillir dans Take A Breath Edition ce joli coup de coeur. J’ai donc nominé le fanzine EQUIS édité par Marilou ou Malou pour les intimes.

Fanzine EQUIS

 

Skateuse, Architecte & tatouée, Malou fait partie de cette scène féminine et Bordelaise créatives et entrepreneuses. Elle est aussi douce qu’un agneau et la fois Trasheuse & undergound de part sa ténacité, ses convictions, son Art et son style. Après s’être transformée en un vrai électron, à courir à droite à gauche afin de regrouper toutes ses interviews, le projet est abouti et il me plait!  J’ai donc le plaisir de te faire découvrir ce fanzine car tu y trouveras des portraits riches et variés, de l’amitié, des tranches de vie, tragiques, drôles ou inspirantes. Je te promets pleins de découvertes artistiques: tels que le skate, le surf,  le dessin, la peinture, l’architecture, le tatoo, la poterie  … et j’en passe tout en mettant en avant la scène féminine ! (même s’il y a quelques mecs).

Portrait de Malou, dessiné par elle.

 

Je te connais, tu as envie d’en savoir plus sur Malou et son fanzine et de foncer l’acheter !

Alors moi aussi je l’ai interviewé :

 

–Salut Malou, tout d’abord merci pour l’article sur Take a Breath Edition & Customindshop ! Peux tu me dire ainsi qu’aux personnes qui te liront ici, qui se cache derrière EQUIS ?

Salut Lorraine,

“Qui suis-je , une étudiante d’architecture en 1ere année de master à l’ENSA Nantes, et
en ce moment je suis en césure pour réaliser mon premier fanzine et faire de la création (peinture,dessins, et autre) “.

–Et du coup , d’où t’es venu cette idée?

” La vérité est que l’idée par d’assez loin. C’est grâce à mon parcours et les nombreuses rencontres que j’ai pu faire qui m’ont donné envie de réaliser ce projet. Au collège, j’ai fait une section art plastique puis je suis partie en études du bâtiment durant 5ans mais… tout ce côté créatif me manquait. J’ai donc fait deux ans de césure après mes études professionnelles et j’ai décidé de reprendre dans le domaine de l’architecture. Je voulais absolument me prouver et prouver à d’autres, que d’avoir étudié dans le “bâtiment” ne pouvait pas empêcher la création et voir plus loin que le métier que l’on nous apprend. Pendant ces années, j’ai rencontré beaucoup de personnes qui font maintenant mon entourage et m’ont beaucoup encouragé dans tout ce que j’entreprends. En parallèle,  j’ai toujours aimé la culture urbaine que ce soit skate, hip-hop, street-art et autres sports de glisse. Par la suite, je découvre le travail de graphiste par des amis et afin d’expérimenter toute sorte de travaux et être autonome dans mes réalisations j’ai commencé à apprendre toute la suite adobe. Et puis, faut qu’on se le dise , J’adore m’acheter des sérigraphies ou de belles éditions juste pour l’édition et la mise en page (Rire). C’est donc de cette expérience de vie et beaucoup de mes rencontres qu’est venu l’envie de faire quelque chose de tout ça. ”

 

– Pourquoi as tu interviewé toutes ces personnes dans ton mag?

– Quel est l’objectif?

” J’ai décidé d’interviewer ces personnes afin de présenter leur Job, leurs travaux, leurs univers. Je me suis dit que dans la vie on est souvent amené à chercher des savoirs faire, être accompagné ou soutenu, ou simplement d’être aidé sur un projet, avoir des conseils ou demander un service … etc.

J’interview surtout des femmes et quelques hommes. L’idée et de retranscrire au travers de ces portraits, ce que j’ai pu vivre en temps que fille,  dans le bâtiment. De part ma personnalité, dans la vie et au quotidien, et aux travers de nombreuses expériences que j’ai pu voir et entendre, c’est ce qui m’a guidé dans ce choix, de mettre en avant des personnalités pour montrer la parité entre les individus. D’un coup de stylo, j’ai donc choisi de tirer leur portrait, dans mon petit journal, pour que mes lecteurs puissent s’identifier et se dire que ” tout le monde à sa chance ” !

Le but du Fanzine est de créer un bel objet. Qu’il soit accessible à tous et à toutes afin de créer du contact. Cela peut être : trouver quelqu’un qui fait du tatouage, de l’art, de la danse, de la musique, peut importe. Le but étant de créer un beau réseau au travers d’un fanzine illustré par un graphisme assez simple, en noir et blanc pour qu’il y ai une neutralité et une homogénéité pour que l’on y ressente une continuité dans la lecture. ”

“Le tout sur un fil rouge regroupant les thèmes du skateboard et de l’architecture qui selon moi sont indissociables.”

 

FOLLOW HER !

Si tu veux t’en procurer un, et la découvrir !

Tu peux retrouver EQUIS sur INSTAGRAM  &  FACEBOOK 

 

 

BONUS :

Retrouves Take A breath Edition & Customind interviewés dans EQUIS 🙂

©Copyrights sur les textes

©Dessins @equis.skate

©Photos

Mes autres posts